Histoire de Haute-Goulaine

Haute-Goulaine en quelques lignes

Notre commune est riche d’un grand passé historique. Les Romains y vécurent, les vestiges de thermes gallo-romains retrouvés aux "Cléons" en sont le témoignage.

Le Château de Goulaine, reconstruit au XVè siècle sur les ruines d’un premier château (Xè), accueille chaque année de nombreux visiteurs.

Depuis un millénaire, l’histoire de ce château se confond avec celle de la famille qui lui a donné son nom et n’a jamais cessé de l’habiter (sauf entre 1788 et 1858 ). Forteresse du haut Moyen-âge, Goulaine, après le rattachement de la Bretagne à la France, a été reconstruit en pierre de Tuffeau, dans l’esprit "Renaissance" des grandes demeures du Val de Loire.

Une vaste ceinture de marais, site protégé remarquable par sa faune et sa flore, entoure les terres du château et contribue à la beauté de son environnement.

L’église de Haute Goulaine (XIXè)

En 1079, les moines de Vertou construisent un sanctuaire dédié à Sainte Radegonde. Trois siècles plus tard, une nouvelle église le remplace ; celle-ci vétuste sera détruite en 1878.

L’église actuelle date de 1879. Son enfeu représentant Jéhan III de Goulaine et Jeanne Eder son épouse est classé par les Beaux Arts.

La Chapelle St Martin

La première chapelle dédié à Saint Martin de Tours remonterait aux années 450. Une nouvelle chapelle est construite en 1714. L’édifice actuel, de style ogival date de 1815.

Face à la chapelle, la fontaine alimentée de deux sources est un ancien lieu de pèlerinage. On s’y réunissait pour obtenir par l’intercession du Saint, de la pluie et du beau temps.

Le Moulin à la Louée

Dès le XVIIème siècle des moulins se dressent sur cette hauteur. Ancien village de moulins, les sept derniers cessent tour à tour leur activité après la 1ère Guerre Mondiale.

Le lieu tient son nom d’ouvriers agricoles qui venaient y "louer" leurs services le jour de la Saint Martin.